La clarinette dans la musique classique

Compositeurs - Oeuvres - Interprètes - Histoire - CD-DVD-Livres-Partitions - Concerts
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Stravinski - Histoire du Soldat (1917)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stadler
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1328
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Stravinski - Histoire du Soldat (1917)   Ven 28 Mar - 9:57

L'Histoire du soldat (Stravinski)

L’Histoire du soldat est une pièce musicale composée par Igor Stravinski en 1917 sur un texte de Charles Ferdinand Ramuz pour trois acteurs (le soldat, le diable et la princesse) et sept instrumentistes (violon, contrebasse, basson, cornet à pistons, trombone, clarinette et percussions).

Elle est postérieure aux grands ballets stravinskiens et précède sa période néoclassique. Le musicien est alors réfugié en Suisse du fait de la révolution russe, et Diaghilev, lui-même exilé, ne peut guère l'aider. Il est alors présenté à Ramuz par le chef d'orchestre suisse Ernest Ansermet.

L'œuvre comporte plusieurs courts tableaux dont certains sont inspirés de diverses danses : tango et même ragtime. Une suite pour piano, clarinette et violon en a été extraite en 1919. Une seconde suite, respectant l'orchestration initiale, fut écrite en 1920.

La création a eu lieu le 28 septembre 1918 avec Georges Pitoëff, au théâtre municipal de Lausanne, sous la direction d'Ansermet. L'instrumentation réduite devait permettre son interprétation au cours d'une tournée dans différents villages helvétiques. Ce projet a dû être annulé au dernier moment du fait de la propagation de la grippe espagnole et la représentation suivante ne put avoir lieu qu'en 1924.

Sommaire

* 1 Argument
* 2 La suite de 1919
* 3 La suite de 1920
* 4 Les chorégraphies

1- Argument

L'argument de la pièce est d'inspiration faustienne mais reprend un vieux conte russe compilé par Alexandre Afanasiev : un soldat pauvre vend son âme (représentée par le violon) au Diable contre un livre qui permet de prédire l'avenir. Après avoir montré au Diable comment se servir du violon, il revient dans son village. Hélas, au lieu des trois jours promis, le séjour passé avec le Diable a duré trois longues années. Personne au village ne reconnaît le soldat: ni sa mère, ni sa fiancée.

Le soldat utilise alors son livre magique pour devenir fabuleusement riche. Incapable d'être heureux avec sa fortune, le soldat joue aux cartes contre le Diable : son argent contre le violon. Bien entendu, le Diable gagne, mais enivré par ses gains il se laisse voler le violon. Le soldat peut alors guérir et séduire la princesse malade promise par son père le Roi a qui la guérirait. Malheureusement cherchant toujours plus de bonheur, le soldat et la princesse quittent alors le royaume et désobéissent au Diable. Le soldat est emporté en enfer.

L'œuvre se termine cependant par le triomphe du démon dans une marche sarcastique.

2- La suite de 1919

La première suite que Stravinski tira de la pièce en 1919 est arrangée pour clarinette, violon et piano. Elle comporte cinq numéros :

1. Marche du soldat
2. Le violon du soldat
3. Petit concert
4. Tango / Valse / Ragtime
5. Danse du diable

3- La suite de 1920

La suite gardant l'orchestration originale extraite en 1920 comporte, contrairement à la précédente, neuf numéros et dure environ 25 minutes :

1. Marche du soldat
2. Musique pour la scène 1
3. Musique pour la scène 2
4. Marche royale
5. Petit concert
6. Tango / Valse / Ragtime
7. Danse du diable
8. Petit chorale / Grand chorale
9. Marche triomphale du diable

4- Les chorégraphies

La pièce inspira de nombreux chorégraphes, dont :

* 1929 : Hanya Holm
* 1942 : John Cranko
* 1965 : Jerome Robbins
* 1966 : Maurice Béjart
* 1967 : Jean Babilée
* 1976 : Jean Guizerix
* 1986 : Jiri Kylian
* 1992 : Michèle Anne De Mey

Source : Wikipédia

_________________
Stéphane

"Vous vous êtes trompés d'instrument. - Monsieur, nous n'avons que des clarinettes en ut. - Eh bien, transposez à la tierce. - Nous ne savons pas transposer. - Alors, ma foi, taisez-vous. - Ah! par exemple! nous sommes membres de la société, et nous avons le droit de jouer comme les autres." - Berlioz

Clarinette Sib - Buffet Crampon RC
Clarinette La - Leblanc LL
Clarinette Basse au Mib - Buffet Crampon Prestige
Saxophone Alto - Yamaha YAS 475
Saxophone Baryton au La - Yamaha YBS 32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr
Stadler
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1328
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Stravinski - Histoire du Soldat (1917)   Ven 28 Mar - 10:00

Brève description de l'oeuvre

Un soldat en congé rentre chez lui pour visiter sa famille. En route, il arrête au bord d'un ruisseau pour prendre une pause. Il fouille dans son sac et en sort un petit violon et se met à jouer (le violon symbolise l'âme du soldat dans l'histoire). Soudain se pointe le Diable sous forme d'un vieux qui tient un filet à papillon. Ce dernier lui présente un livre qui prédit l'avenir (le cours de la bourse, etc.). Séduit par la possibilité de faire de gros gains avec ce livre, il échange son violon (son âme!) contre ce livre. Après avoir montré au Diable comment se servir du violon, il revient dans son village.

Hélas, au lieu des quelques jours promis, le séjour passé avec le Diable a duré trois longues années. Personne au village ne reconnaît le soldat : ni sa mère, ni sa fiancée. Le soldat utilise alors son livre magique pour devenir fabuleusement riche, mais toutes ces richesses n'arrivent pas à le rendre heureux. Toujours en quête du bonheur, le soldat apprend que le roi offre la main de sa fille à qui est capable de la guérir. Il décide donc de se rendre chez le roi pour tenter sa chance. Le roi le reçoit et lui propose de rencontrer sa fille le lendemain.

Il rencontre à nouveau le Diable qui lui fait réaliser que c'est maintenant lui qui possède le violon et donc le moyen pour guérir la princesse. Le soldat joue alors aux cartes contre le Diable : son argent contre le violon. Bien entendu, le Diable gagne, mais enivré par ses gains il se laisse voler le violon. Le soldat s'en saisit et joue avec frénésie. Le soldat peut alors guérir et séduire la princesse malade, promise par son père le roi. Elle danse pour lui (trois danses). Le Diable furieux, cherche par tous les moyens à récupérer le violon. Le soldat se met à jouer. Le Diable tente de résister mais impossible, il entre dans une danse infernale. Le Diable tombe, épuisé.

Le soldat et la princesse se retrouvent à nouveau amoureux. Toujours plus exigeant quant à l'atteinte du bonheur, le soldat et la princesse quittent alors le royaume et désobéissent au Diable. Le soldat retourne alors en enfer. C'est la victoire du diable et l'oeuvre se termine par une marche sarcastique.

Morale de l'histoire : Il faut savoir apprécier ce que la vie nous donne et apprécié chaque petit bonheur qu'elle nous réserve!

Igor Stravinski

Compositeur russe du 20e siècle, Igor Stravinsky est né en 1882 et a vécu jusqu'à l'âge vénérable de 89 ans. Son apport à l'évolution musicale occidentale est considérable de même que son influence chez nombre de compositeurs des 20e et 21e siècles.

Très connu pour son célèbre ballet le Sacre du Printemps, qui en son temps (1913) suscita un véritable scandale de par sa différence, Stravinski puisera son inspiration dans la première partie de sa carrière, dans le folklore russe. Il nous léguera L'oiseau de feu (1910), Renard (1916) et Les noces (1914-1923) qui ont toutes comme source d'inspiration un conte folklorique russe. L'histoire du soldat (1918) marque la fin de cette période où Stravinsky fût contraint à l'exil par la première guerre mondiale.

Source : Annonce d'un concert

_________________
Stéphane

"Vous vous êtes trompés d'instrument. - Monsieur, nous n'avons que des clarinettes en ut. - Eh bien, transposez à la tierce. - Nous ne savons pas transposer. - Alors, ma foi, taisez-vous. - Ah! par exemple! nous sommes membres de la société, et nous avons le droit de jouer comme les autres." - Berlioz

Clarinette Sib - Buffet Crampon RC
Clarinette La - Leblanc LL
Clarinette Basse au Mib - Buffet Crampon Prestige
Saxophone Alto - Yamaha YAS 475
Saxophone Baryton au La - Yamaha YBS 32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr
 
Stravinski - Histoire du Soldat (1917)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hermann Scherchen (1891 - 1966)
» Autre histoire
» Histoire de l'opéra germanique
» L'Oiseau de feu ( Stravinski )
» l'histoire de la slide hawaïenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La clarinette dans la musique classique :: La clarinette classique :: Les compositeurs et leurs oeuvres-
Sauter vers: