La clarinette dans la musique classique

Compositeurs - Oeuvres - Interprètes - Histoire - CD-DVD-Livres-Partitions - Concerts
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel Yost (1754-1786)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Allegro
Allegro
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 71
Localisation : Nord
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Michel Yost (1754-1786)   Sam 25 Avr - 17:56

Encore une découverte due à Dieter Klöcker : après Lefevre, Von Schacht, Cartellieri et bien d'autres, voici Michel Yost (1754-1786), qui a fondé l'école française de clarinette, et qui a été le professeur de Xavier Lefevre.

Un CD MDG réunit les concertos n° 7, 8, 9 et 11.

Cette musique est si jolie qu'on espère une intégrale des 14 concertos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1328
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Michel Yost (1754-1786)   Sam 25 Avr - 18:06

Wikipédia n'est hélas pas très prolixe à son sujet...

Citation :
Michel Yost connu sous le nom de Michel est un clarinettiste et compositeur français, né en 1754 à Paris et mort le 5 juillet 1786. Il passe pour l'un des premiers clarinettistes virtuoses en France et pour le fondateur de l'école française de clarinette.

Sa vie

Il commence par apprendre le hautbois, mais fait ses études de clarinette avec Johann Joseph Beer. Son premier concert comme soliste a lieu en 1777 dans le cadre de Concerts Spirituels[1]. Les critiques ont noté qu'il possède une grande virtuosité et que le son de sa clarinette est très mélodieux. De 1781 à 1786, il donne des concerts, où il joue parfois des œuvres écrites par lui. En 1785, il exécute un solo de clarinette très remarqué dans le ballet Mirza de Maximilien Gardel, il fut nommé après cette exécution le célèbre Michel.[2] Bien qu'il n'ait pas obtenu de formation en composition, il a composé quatorze concertos pour clarinette et de nombreux morceaux pour ensemble de chambre avec cet instrument. Plusieurs de ses compositions ont été publiées, parfois après sa mort, avec l'aide de son ami, le compositeur Johann Vogel.

Bien que sa vie fut très courte, Yost a formé plusieurs clarinettistes de haut niveau; Jean-Xavier Lefèvre est le plus célèbre d'entre eux.

Ses œuvres

* 14 Concertos pour clarinette et orchestre, dont trois sont posthume et certains mentionnant aussi le nom de Vogel
* 5 Quatuors pour clarinette, violon, alto et basse
* Duos pour deux clarinettes
* Airs variés pour clarinette avec alto et basse

Son nom ne m'est pas inconnu...

Peut-être ai-je travaillé un de ses duos ou l'un ou l'autre étude non reprise ci-dessus ? ...

_________________
Stéphane

"Vous vous êtes trompés d'instrument. - Monsieur, nous n'avons que des clarinettes en ut. - Eh bien, transposez à la tierce. - Nous ne savons pas transposer. - Alors, ma foi, taisez-vous. - Ah! par exemple! nous sommes membres de la société, et nous avons le droit de jouer comme les autres." - Berlioz

Clarinette Sib - Buffet Crampon RC
Clarinette La - Leblanc LL
Clarinette Basse au Mib - Buffet Crampon Prestige
Saxophone Alto - Yamaha YAS 475
Saxophone Baryton au La - Yamaha YBS 32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr
joachim
Allegro
Allegro
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 71
Localisation : Nord
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Michel Yost (1754-1786)   Dim 26 Avr - 8:51

Stadler a écrit:
Wikipédia n'est hélas pas très prolixe à son sujet...


L'Article de la Biographie Universelle des Musiciens de Fétis est un peu plus précis :

Yost (Michel), clarinettiste célèbre, fils d'un trompette de la grande Ecurie du Roi de France, suisse d'origine, naquit à Paris en 1754. Le premier instrument dont il apprit à jouer fut le hautbois ; mais plus tard, lorsque l'excellent clarinettiste Beer se fut fixé à Paris en qualité de chef de la musique des gardes du corps, Yost, plus connu sous son prénom de Michel, se livra à l'étude de la clarinette sous la direction de cet habile maître.
Ses progrès furent rapides, et bientôt d'élève il devint le rival de Beer lui-même.
En 1777 il se fit entendre pour la première fois au concert spirituel et y excita l'admiration par la beauté du son qu'il tirait de l'instrument et par la netteté de son exécution. Chaque année il joua ensuite à ce concert, et toujours avec un brillant succès.
Une maladie cruelle, qui pendant près d'une année le tint aux portes du tombeau, lui avait laissé une grande faiblesse qu'il voulut surmonter en jouant dans deux concerts : cette imprudence lui causa une rechute qui l'enleva le 5 juillet 1786 à l'âge de 32 ans.
Le meilleur élève de Yost a été Xavier Lefevre. Michel Yost n'avait pas fait d'études de composition, mais il avait de la facilité à trouver des mélodies agréables et des traits brillants. Il mettait tout cela sur le papier d'une manière assez informe, et son ami Vogel se servait de ses idées pour rédiger ses concertos et les instrumenter.

On a gravé sous le nom de Michel les ouvrages suivants (tous à Paris, chez Sieber) :

1° - Concertos pour clarinette et orchestre, n° 1 à 14. Les trois derniers sont posthumes.
2° - Quatuors pour clarinette, violon, alto et basse, oeuvres 1 à 5, chacun de six quatuors.
3° - Duos pour 2 clarinettes, oeuvres 1 à 8.
4° - Airs variés pour clarinette, avec alto et basse, liv. I.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel Yost (1754-1786)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Yost (1754-1786)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michel Yost (1754-1786)
» Michel Sardou
» MICHEL HERBLIN
» Funny Line (album Golden Melody de Michel Herblin)
» Martin Y Soler (1754-1806)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La clarinette dans la musique classique :: La clarinette classique :: Les compositeurs et leurs oeuvres-
Sauter vers: